Controle technique automobile 2018

Controle technique automobile 2018

Dans un souci d’informer notre clientèle des changements importants sur le contrôle technique automobile, nous vous prions de prendre en considération ce qui suit.

A compter du 20 mai 2018 le contrôle technique automobile change.

Effectivement suite à la publication de la directive européenne numéro 2014/45, publiée le 3 avril 2014, les points de contrôle augmentent, 124 points de contrôle aujourd'hui contre 400 points à compter du mois de mai 2018.

La facture s'en ressentira, fatalement. La Fédération nationale de l'Artisanat automobile (FNAA) et la branche Contrôle technique du CNPA (Conseil national des Professions de l'Automobile) ne se risquent pas à chiffrer l'augmentation d'un examen facturé entre 50 et 80 euros à l'heure actuelle. Les plus pessimistes s'attendent à un prix doublé, au regard de l'allongement de la durée (1 heure contre 45 minutes actuellement) de l'examen et des responsabilités accrues qu'assument les professionnels du contrôle technique.

De plus, le tarif des contre-visites va également être impacté car celles-ci vont être plus importantes qu’en 2017.

Immobilisation sous 24 h en cas de défaut critique

Le plus dur à avaler est sans doute la nouvelle disposition qui prévoit l’immobilisation du véhicule en cas de défaillance technique considérée comme critique.

Le texte prévoit pour tout défaut "constituant un danger direct et immédiat pour la sécurité routière ou ayant une incidence sur l'environnement" un délai de réparation fixé au jour même du contrôle. Au-delà, le véhicule sera frappé d’une interdiction de rouler.

Information très importante pour les contre-visites.

Pour ce qui concerne les contre-visites, tout véhicule qui devra effectuer une contre-visite à partir du 20 mai 2018 se verra dans l’obligation de passer sous la nouvelle réglementation, c’est-à-dire que le véhicule devra être contrôler de nouveau avec application des nouveaux points de contrôle.

Cher(s) Client(s), comme vous avez pu le constater cette nouvelle réglementation va entraîner des dépenses non négligeables, lorsque cela est possible, et des mises au rebut de certain véhicule car impossible à réparer ou réparations trop onéreuses.

Soyez prévoyant, vous pouvez peut-être anticiper le contrôle technique en vous présentant avant le 20 mai 2018, vous laissant quelques années supplémentaires pour prévoir le remplacement du véhicule ou effectuer les réparations nécessaires afin que votre prochaine visite se passe au mieux.

Bien sûr, mon équipe se tient à votre disposition pour toute information que vous jugerez nécessaires.

A très bientôt dans notre centre.

Cordialement,
Le Gérant.

Retour Contactez-nous
  • Vous êtes intéressés ?

  • Tél. : 04 91 06 05 36
  • Email :
  • Prendre rendez-vous